Allume la lune, berceuses en une vingtaine de langues et images récoltées à Roubaix.
À Roubaix, il y a un petit grain d’or un petit grain d’or et l’enfant s’endort grains de mémoire, grains de voyage, grains de passage, toutes les langues du monde se font douceur, chantées tendrement pour apaiser l’enfant…

Depuis des années, je mène ou accompagne des actions avec des formations, des échanges, des ateliers chantés.
À la demande de la médiathèque de Roubaix, j’ai accompagné «Allume la lune» une action autour des pratiques de bercement, de la berceuse.
«Allume la lune» livre accompagné d’un CD paru aux Éditions Passage piétons prolonge cette action

Éditeur : Passage Piétons
Parution : février 2008
Format : 234 x 250 mm
ISBN-10 2913413552
ISBN-13 978-2913413559

Les berceuses sont de petits abris où les enfants viennent se nicher, se blottir et apprendre à grandir.

Ce sont des abris où voix, regards, corps qui se balancent, se rejoignent dans un même souffle, une communion intense.
Ces abris sont de véritables berceaux de paroles où le tout petit prend sa dimension de petit d’homme, d’être humain.
C’est le plus souvent par la voix, son chant, fondement de notre être que les bébés sont accompagnés, charmés, consolés, apaisés.
C’est là que le petit d’homme rencontre son histoire, sa lignée, sa culture et bien souvent la poésie du monde. A travers la berceuse, ces premières paroles adressées à l’enfant, c’est bien de sa place dont il s’agit, de la place des bébés, des touts petits dans la pensée du monde .
Quels abris leur construisons nous aujourd’hui ?

La berceuse est une porte d’entrée dans la communauté Humaine, se pencher, sur ce qu’elle est, ce qu’elle apporte, ce quelle raconte, la faire reconnaître comme quelque chose de précieux contribue à une réelle réflexion sur l’accueil de l’enfant…